Rapport du PNUE sur le rôle du tourisme dans la lutte contre les émissions de GES

Les émissions de gaz à effet de serre produites par l’industrie du tourisme mondial pourraient doubler dans les 25 prochaines années si des politiques de réductions des émissions plus efficaces ne sont pas développées.

Ce sont là les conclusions d’un nouveau rapport publié par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE).
Le rapport intitulé «Climate Change and Tourism Policy in OECD Countries», recommande un renforcement des politiques contre le changement climatique et le développement de mesures incitatives dans le secteur du tourisme.
Parallèlement, il illustre comment les engagements ambitieux de réduction des émissions de CO2 déjà en place dans l’industrie du tourisme peuvent être une source de solutions novatrices en matière de lutte contre le changement climatique.
Enfin, le rapport recommande également que les options politiques d’atténuation du changement climatique envisagées soient proportionnelles à la place du tourisme dans l’économie d’un pays donné.